LE SECRET DE LA CONFIANCE EN SOI

6 clés pour développer la confiance en soi  

Vous voulez avoir confiance en vous , vaincre la timidité et la peur ! Vos mains deviennent moites quand vous devez prendre la parole en public. Votre cœur bat la chamade, vous n’avez pas confiance en vous et perdez tous vos moyens lorsqu’il s’agit d’avouer vos sentiments  à la personne aimée. Le manque d’assurance vous a fait perdre beaucoup d’opportunités dans votre vie.

Dans un groupe, vous ne daignez jamais prendre la parole. Vous subissez tout. Vous constatez que tout vous échappe, et que vous êtes spectateur de votre propre vie sans jamais en être l’acteur.

Allez-vous continuer avec cette spirale d’échecs?

Non ! Soyez-en rassuré, les choses pour vous, ne seront plus comme avant si vous appliquez les 6 secrets de la confiance en vous que je vais vous donner à présent. Ils vous permettront de développer une estime de votre personne et vous aurez  confiance en vous.

1-Vous avez des qualités et acceptez les compliments qu’on  vous fait

Reconnaissez que vous avez des qualités. Je voudrais déjà vous rassurer et ce n’est pas un débat : tout le monde a du potentiel. Donc vous avez des qualités.

Pour le savoir, je ne vous demande pas d’aller réaliser des tests psychologiques  chez un spécialiste  pour connaître vos qualités. Il vous suffit simplement d’interroger vos expériences, je veux dire votre passé pour découvrir vos réalisations si petites soient-elles.

Prenez une feuille de papier et écrivez ce que vous savez faire le mieux, ou même demandez à vos connaissances de vous faire un feedback de votre comportement. L’on pourrait par exemple vous citer l’une quelconque des qualités suivantes :

  • « Vous vous habillez toujours bien ». Si tel est votre cas, alors c’est une qualité. Car ne s’habille pas bien qui veut. On peut avoir tout l’or du monde et mal s’habiller.
  •  « Vous êtes une personne polie et respectueuse » C’est une autre qualité.
  • « Vous êtes humble »,
  • « vous aimez partager afin de voir votre  prochain heureux », c’est là une grande et noble qualité.

Vous vous êtes certainement reconnu (e) dans l’une des qualités ci-dessus. Je pourrai continuer à citer des exemples de  faits et attitudes qui vous permettront de savoir que vous avez, vous aussi des qualités. Cela ne sert donc à rien de vous blâmer et de vous considérer comme la dernière roue du carrosse.

Vous voyez ! Ce n’est pas sorcier d’identifier ses qualités. Si c’en est ainsi, alors vous avez des qualités.

Maintenant, acceptez les compliments !

Quand on fait des compliments à une personne qui manque de confiance en elle, elle-même trouve des voies pour se rabaisser davantage.

Cela se voit à travers un échange entre Axel et Christelle.

Axel : Christelle, quelle belle robe ! Vous êtes bien habillée ce matin !

Christelle : Oh c’est une toute petite robe que j’ai achetée au marché aux puces.

Vous voyez qu’une telle réponse à un compliment contribue à vous déprécier vous-même. Apprenez à dire « merci » tout simplement à un compliment. Regardez droit dans les yeux de celui qui vous fait des compliments et dites « merci, c’est gentil »

Accepter les compliments qu’on vous fait, à la maison ou au travail, c’est accepter vos qualités. C’est là que commence la confiance en soi.

Ici vous devez vous convaincre de ce que vous voulez réellement. Prenez toujours du recul avant d’exécuter une activité ou une tâche. Ecoutez-vous, et sachez ce que vous voulez, dites-le clairement. Savoir dire ce que vous voulez est une marque de décision. Si vous êtes toujours indécis (e) ce sont les autres qui décideront pour vous, ce sont eux qui vous imposeront leurs choix.

 2- Sachez exactement ce que vous voulez, et sachez le dire

Apprenez donc à prendre des initiatives et à faire ce qui vous ferait plaisir plutôt que de chercher à faire plaisir en vous résignant.

Lorsqu’on vous demande votre point de vue, évitez les propos du genre « je n’ai rien à dire » ou encore « vous avez tout dit » une telle attitude est une fuite en avant. Efforcez-vous de toujours dire quelque chose, de bien dire et de dire ce qui force l’admiration.

Présenter toujours votre point de vue, votre vision des choses, vos envies s’il y a lieu.

3-Sachez dire « Non ! »

Quand on vous présente quelque chose qui ne vous plait pas ou ne vous convient pas, dites NON !

Il ne s’agit pas de dire non pour dire non.

Lorsque vous dites non, c’est-à-dire lorsque vous ne partagez pas un point de vue, par exemple dans le cadre du travail, donnez toujours votre point de vue personnel en argumentant.

Même si on ne partage pas votre point du vue, vous aurez eu le mérite de marquer votre désaccord. C’est ça le plus important.

Ne devenez pas le béni-oui-oui de votre famille, de votre entreprise.

Apprenez à avoir une force de caractère qui  impressionne et qui marque positivement. 

Le syndrome de l’Expert
4-Ne vous laissez impressionner/intimider par personne

Lorsque vous êtes en présence d’une personne connue comme un expert, un spécialiste, bardée de diplômes et dont on dit beaucoup de bien, ne vous laissez pas intimider. Car devant de telles personnes on développe très vite un complexe d’infériorité. Ne vous laissez point intimider par une personnalité marquante.

Gardez la pleine maitrise de vous-même devant une personne qu’on admire est un moyen de ne pas vous laisser écraser ou de rester dans l’ombre de celui/celle qui fait office d’expert.

Ne vous mettez pas dans un processus d’idéalisation de l’autre, fut-il votre patron au risque d’inhiber vos propres capacités.

Pour arriver à sortir de cet état d’intimidation qui vous fait voir l’autre comme un sur homme, je vous conseille cette astuce :

Mettez-vous à imaginer cette personne dont on dit être experte dans son canapé dormant la bouche ouverte. C’est drôle ! Mais ça marche !

Un tel exercice cérébral vous permet de ramener celui ou celle qu’on idolâtre tant, à sa simple expression d’être humain comme vous, avec ses défauts.

Alors, en y pensant, si l’on vous donne la parole :

  • Humez  un bol d’air,
  • prenez la parole  avec assurance,
  • Si l’on vous attaque pendant que vous parlez, restez concentré (e) sur votre sujet
  • Apprenez à digérer rapidement les coups durs et continuez !
  • Assumez vos responsabilités sans vous « victimiser »

Le fait de vous auto flageller à la moindre faute vous fait davantage manquer de confiance en vous. Ne soyez pas dur avec vous-même.

5-Dépassez vos blocages
Si vous voulez, vous pouvez

Vous ne pourrez dépasser vos blocages, vos handicapes qu’en vous exerçant.

Vous me demanderez « mais comment m’exercer ? »

Eh bien c’est simple ! Intégrez une association, un groupe.

Laissez-moi vous raconter l’histoire de Valentin, un jeune agent de la direction des ressources humaines d’une grande entreprise.

Valentin craignait les séminaires, les ateliers de travail qu’organisaient régulièrement sa direction. C’était pour lui des moments de supplices et d’angoisse. Toute fois qu’il devait prendre la parole, il perdait tous ses moyens et ressentait dans sa gorge, comme  une grosse boule qui obstruait sa gorge.

Les mots qu’ils sortaient lorsqu’il prenait la parole, étaient à peine audibles et sa voix tremblotait. Cette situation le mettait mal à l’aise aux yeux de ses collègues et de sa hiérarchie. Il en essuyait même souvent des moqueries.

Un jour, il eut le courage d’en parler  à l’un de ses amis Félix. Celui-ci  le conseilla d’intégrer une troupe théâtrale. Ce qu’il fit.

Il s’inscrivit en cours du soir d’art dramatique. Tous les soirs, après le boulot, il s’empressait d’aller suivre ces cours, ainsi que les samedis matins. Petit à petit, il apprit les secrets des planches, la diction, la maîtrise de la respiration, la prise de parole en public, la tenue d’un discours, la maîtrise de soi, etc.

La transformation après quelques mois d’apprentissage fut nette ; « le théâtre a fait de moi une nouvelle personne. Je peux aujourd’hui aborder n’importe quel sujet devant n’importe quel public. Le théâtre a guéri mes peurs, m’a fait avoir de l’assurance et la confiance en moi » s’est-il exprimé devant une foule lors d’une Master Class qu’il animait.

Alors, si vous n’arrivez pas à  parler en public, à prendre des initiatives, vous manquez d’assurance… profitez de vos loisirs pour dominer vos peurs.

-Libérez-vous du trac en devenant un acteur, en intégrant une chorale,

-Apprenez à vous imposer en faisant du sport (judo, taekwondo…)

-Allez de l’avant en pratiquant la course…

Sachez que vous pouvez trouver toutes ses qualités en une seule activité, en  un seul loisir.

6-Ne dites jamais que vous n’y arriverez pas

Il peut vous arriver d’avoir quelques appréhensions, de douter souvent, de penser ne pas pouvoir mener à bien un projet, une mission, une tâche.

Ce sont là des sentiments normaux, ils arrivent à tout le monde, même au savant.

Ce que vous ne devez pas dire c’est: « je ne peux y arriver »

Dites-vous toujours « je peux faire, je vais y arriver, même en rampant»

Apprenez à ne plus craindre le risque

-Ne vous donnez pas de  limite

-Foncer sans avoir toutes les réponses en main et réglez les difficultés à mesure qu’elles se présentent à vous.

Ne vous en faites surtout pas, lorsque vous vous lancerez pour accomplir une action, la peur ou la crainte sera toujours présente, cela ne fait pas de vous une mauviette, au contraire. Lorsqu’on exécute un projet, une action, une mission, la peur constitue un précieux garde-fou, sans sa présence on tomberait dans l’inconscience, la suffisance. Elle nous rappelle notre état d’être faillible, donc nous fait agir avec précaution et attention.

« Une des clés du succès, c’est  la confiance en soi. Une des clés de la confiance en soi, c’est la préparation »
Arthur Ashe.

Arthur Ashe, American Tenis player

Publié par Guy-Martial

Votre Coach pour: Vous Ecouter, vous Orienter, vous Accompagner, vous aider à développer vos potentialités et parvenir à une relation amoureuse ou amicale épanouie.

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :